Qu’est-ce que Bike and Hike ? (Vélo & Randonnée)

Bike and Hike? Cela signifie parcourir une partie d’une randonnée en montagne à vélo et une autre à pied. Nous vous expliquons ce qui fait la fascination du Bike and Hike et ce à quoi il faut faire attention.

Bike and Hike – qu’est-ce que c’est au juste ?

Pour répondre à cette question, il faut considérer le Bike and Hike de deux manières différentes. Bike and Hike peut d’une part signifier qu’une excursion d’une journée en montagne est divisée en une partie VTT et une partie randonnée. Mais Bike and Hike peut aussi signifier diviser une randonnée de deux jours en conséquence : Aller en vélo jusqu’au refuge ou au lieu de bivouac et continuer à pied jusqu’au sommet. Il existe également des randonnées à ski en format Bike and Hike. Au printemps en particulier, de nombreux amateurs de ski accélèrent la marche vers la neige en faisant du vélo.

La division d’une longue randonnée en montagne en une partie Bike et une partie Hike est particulièrement judicieuse lorsqu’une longue montée au refuge est effectuée sur des routes carrossables. Ou alors lorsqu’il est possible d’accélérer une randonnée en montagne en utilisant un vélo d’une autre manière. Par exemple, lorsqu’il n’est pas possible de garer la voiture à proximité immédiate du point de départ ou que la gare est éloignée.

Le bike and hike est une forme d’alpinisme qui existe depuis des décennies dans les Alpes. On pourrait penser que celui-ci n’est apparu qu’avec l’avènement du VTT à la fin des années 1980, mais en y regardant de plus près, les grimpeurs et les alpinistes des années 20 et 30 étaient déjà de véritables Bike and Hiker. Nous reviendrons sur le sujet un peu plus tard.

Conseils pour préparer votre randonnée Vélo et Rando

L’été frappe à la porte et la motivation pour les randonnées en montagne atteint des sommets insoupçonnés. Souvent, l’accès au point de départ d’une randonnée en montagne se fait par des chemins carrossables et des sentiers, ainsi que par de longues vallées. C’est à ce moment-là que de nombreux amateurs de montagne souhaiteraient passer au VTT…

En effet, un vélo peut s’avérer très utile pour raccourcir un peu les randonnées. Il en va de même pour les très longues randonnées qui commencent au fond d’une vallée : Là aussi, le vélo peut rendre la longue descente dans la vallée (surtout sur le chemin du retour) beaucoup plus agréable. Enfin, ceux qui souhaitent faire des excursions respectueuses de l’environnement peuvent s’y rendre à la force de leurs bras.

Le vélo au refuge ou la marche aux sommets des Alpes

Dans les Alpes, de nombreuses randonnées en montagne peuvent être transformées en randonnées à vélo. Cela en particulier lorsqu’une grande partie du trajet doit être effectuée sur des chemins de gravier. De nombreux refuges sont accessibles par des chemins carrossables ou des sentiers. Si les refuges sont desservis par un téléphérique, il est souvent possible d’y accéder à vélo jusqu’à la station inférieure du téléphérique.

Bike and Hike

 

En montagne à ski et en VTT

Au printemps, on rencontre dans de nombreuses vallées de montagne des montagnards lourdement chargés, à la recherche du fameux névé de printemps. En général, ils attachent leurs skis à leur sac à dos et partent à vélo pour rejoindre différents refuges. Ils font cela dans le but de remonter les cirques le lendemain ou, si les conditions d’enneigement le permettent. Il en va de même dans de nombreux massifs montagneux, en particulier lorsque l’accès à vélo est intéressant du point de vue de l’itinéraire et que l’utilisation du vélo permet de raccourcir la randonnée de plusieurs heures.

Exemples de randonnées Bike and Hike dans les Alpes orientales

Les randonnées Bike and Hike au sens traditionnel du terme ne sont pas nécessairement des entreprises violentes comme celles de Buhl&Co ou le BikePacking . Au contraire, l’utilisation du vélo permet de raccourcir les montées et donc de ménager les muscles et la plante des pieds. Voici quelques exemples de régions de montagne qui se prêtent particulièrement bien à ces activités.

A savoir : la législation sur le VTT s’est durcie ces dernières années. Il est donc important de se renseigner au préalable pour savoir si la pratique du VTT est autorisée sur les chemins de terre et les sentiers.

Articles connexes

Commentaires

Partager l'article

Derniers Articles