Faire du vélo enceinte 🤰- Est-ce possible?

Amandine
Amandine
Le vélo est devenu une passion très jeune. Je suis également guide local pendant la période estivale. Cela me permet d'être au contact des personnes ce que j'aime beaucoup.

Partager l'article

Alors que l’on pensait autrefois que l’activitĂ© physique Ă©tait dangereuse pour les futures maman, on sait aujourd’hui pendant la grossesse le sport est bon pour la santĂ© .
Une activitĂ© physique modĂ©rĂ©e prĂ©vient de nombreux troubles de la grossesse et peut contribuer Ă  faciliter l’accouchement.

Les gynĂ©cologues et les sages-femmes sont unanimes : deux sĂ©ances d’entraĂ®nement par semaine suffisent Ă  lutter contre les douleurs dorsales et la fatigue.

D’un point de vue purement mĂ©dical, le cyclisme est idĂ©al pour les femmes enceintes, car il prĂ©vient de manière fiable le diabète gestationnel et les varices.

Toutefois, certains experts déconseillent de faire du vélo pendant cette période.

Qu’est-ce qui est juste ? Nous avons Ă©tudiĂ© le sujet en dĂ©tail et nous vous prĂ©sentons les arguments pour et contre le cyclisme pendant la grossesse.

🤰Faire du vélo enceinte ? Pour ou contre?

âś… Pour : les mouvements actifs et constants des jambes stimulent la circulation du sang et favorisent l’irrigation sanguine de tout le corps. Ces mouvements augmentent l’endurance et entraĂ®nent le système cardio-vasculaire tout en mĂ©nageant les articulations, les tendons et les ligaments.

❌ Contre : pendant la grossesse, il y a un risque de surmener le corps sans s’en rendre compte. Une surchauffe peut se produire, ce qui est dangereux aussi bien pour la maman que pour le bĂ©bĂ© Ă  naĂ®tre.

Il est donc prĂ©fĂ©rable de porter un cardiofrĂ©quencemètre lorsqu’on fait du vĂ©lo. Le pouls Ă  l’effort ne devrait pas dĂ©passer 130 Ă  140 battements par minute chez les femmes enceintes.

 

âś… Pour : en pĂ©dalant et en provoquant des contractions musculaires, les veines des jambes sont constamment comprimĂ©es puis relâchĂ©es. Ainsi, davantage de sang peut circuler en direction du cĹ“ur. La stagnation du sang est Ă©vitĂ©e, le risque de rĂ©tention d’eau et de varices diminue. Ce qui est très bien pour une femme enceinte.

❌ Contre : toutes les complications telles que les nausĂ©es, les troubles circulatoires, l’hypertension, la mauvaise position du placenta ou les saignements s’opposent en principe Ă  la pratique du vĂ©lo pendant la grossesse.

 

âś… Pour : le vĂ©lo consomme de l’Ă©nergie et brĂ»le donc des calories et des graisses. Cela aide la future maman Ă  contrĂ´ler son poids et lui permet de retrouver rapidement sa silhouette d’antan après l’accouchement.

De plus, une activitĂ© physique rĂ©gulière a une influence positive sur le taux de glycĂ©mie et prĂ©vient ainsi le diabète gestationnel. En cas de diabète gestationnel existant, un sport d’endurance modĂ©rĂ© aide Ă  maintenir le taux de sucre aussi bas que possible.

❌ Contre : au fur et Ă  mesure de l’avancement de la grossesse, le ventre devient lourd et prend de plus en plus de place. Ainsi, la position assise sur le vĂ©lo peut devenir inconfortable et fatigante.

Veillez impérativement à adopter une position assise droite afin que le sang puisse bien circuler. Si le vélo devient trop inconfortable, il vaut mieux y renoncer et vous tourner vers un autre sport. La natation ou la gymnastique sont des sports qui sont en général ciblés pour les femmes enceintes.

 

âś… Pour : faire du vĂ©lo en pleine nature est amusant et fait du bien Ă  l’âme. Après peu de temps dĂ©jĂ , vous vous sentez en forme et dĂ©tendue. Ces sentiments positifs se transmettent naturellement aussi Ă  votre bĂ©bĂ©.

❌ Contre : le plus grand danger du vĂ©lo en Ă©tant enceinte est l’accident et la chute.
C’est pourquoi vous devez absolument Ă©viter les routes très frĂ©quentĂ©es et vous rabattre sur des parcours Ă  faible circulation ou au moins sur des pistes cyclables sĂ©parĂ©es.
Les parcours cahoteux sont dĂ©conseillĂ©s pour les femmes enceintes, parce qu’il devient plus difficile de garder l’Ă©quilibre. En effet avec l’augmentation du tour de taille et les secousses peuvent avoir des effets nĂ©gatifs sur le dĂ©roulement de la grossesse.

Conseils importants si vous voulez faire du vélo pendant votre grossesse

  • âś… Choisissez des parcours que vous connaissez et sur lequel vous savez que vous n’allez pas avoir d’imprĂ©vu.
  • âś… Vers la fin de la grossesse, vos capacitĂ©s diminuent. C’est normal. N’en faites pas trop et Ă©coutez votre corps !
  • âś… Si la pente est raide, il est prĂ©fĂ©rable de descendre et de pousser le vĂ©lo plutĂ´t que de risquer une chute. Si le chemin prĂ©sente beaucoup de montĂ©s, pensez au vĂ©lo Ă©lectrique.
  • âś… Soyez Ă  l’Ă©coute de votre corps. Dès que vous vous rendez compte que le parcours est trop fatigant, descendez de vĂ©lo, faites une pause ou arrĂŞtez complètement le parcours.
  • âś… Si vous n’ĂŞtes pas sĂ»re de pouvoir utiliser votre vĂ©lo comme d’habitude malgrĂ© votre grossesse, parlez-en Ă  votre gynĂ©cologue ou Ă  votre sage-femme.
  • âś…Prenez votre tĂ©lĂ©phone portable si vous ĂŞtes seul.

Amandine
Amandine
Le vélo est devenu une passion très jeune. Je suis également guide local pendant la période estivale. Cela me permet d'être au contact des personnes ce que j'aime beaucoup.

Articles connexes