Le Vélo couché : un vélo moderne et inhabituel

La vue d’un vélo couché dans la circulation routière actuelle n’est plus rare. Pourtant, cette manière plutôt inhabituelle de faire du vélo attire toujours l’attention de la plupart des usagers de la route.

Le vélo couché se présente aujourd’hui sous de nombreuses formes. Il y a le vélo couché à deux roues, puis le tricycle couché ou même le vélo couché en tandem. L’assistance par un moteur électrique sur le vélo couché électrique est également de plus en plus appréciée.

Vélo couché : avantages et inconvénients liés à la position assise

Le terme « vélo couché » désigne généralement un vélo avec une position assise inclinée vers l’arrière ou une position couchée. Le vélo couché ne possède pas non plus de selle, mais est généralement équipé d’un siège en filet ou d’un siège baquet. Le pédalier et les pédales se trouvent à l’avant.

Le guidon se trouve, selon le type de vélo, devant le cycliste ou en dessous du siège. Le guidon supérieur se trouve devant la poitrine du cycliste et est la forme de guidon la plus répandue sur les vélos couchés. Le guidon inférieur est fixé sous le siège. Ici, les poignées se trouvent généralement sur le côté et légèrement au-dessus de l’assise.
La variante la plus courante est le vélo couché en tant que tricycle. C’est le vélo couché-trike  avec deux roues à l’avant et une roue à l’arrière. Le trike s’est avéré plus stable et plus solide, de sorte que de nombreux fabricants préfèrent ce modèle.

La position assise ou couchée lors de la conduite d’un vélo couché est considérée par beaucoup comme très relaxante et confortable. Contrairement aux vélos traditionnels, il n’est pas nécessaire de s’appuyer sur le haut du corps. La position du corps sur le vélo couché permet de soulager les poignets et les bras. De même, le dos et la nuque ne sont pratiquement pas sollicités.

La position assise relativement basse présente encore d’autres avantages : En raison de la faible hauteur de chute, de la position assise avec les pieds en avant et de la modification de la position de la tête lors de la conduite d’un vélo couché, les blessures graves sont moins fréquentes en cas d’accident de la circulation.

vélo couché

Les vélos couchés dans la circulation routière

La visibilité des vélos couchés ne fait pas encore l’unanimité. Les automobilistes déclarent souvent qu’ils ne peuvent pas voir les vélos derrière les véhicules garés, car la position de conduite basse ne permet pas au conducteur de dépasser les autres usagers de la route. Les cyclistes couchés, en revanche, affirment qu’ils sont mieux vus en raison de l’attention que votre véhicule génère.

Pour la participation à la circulation et l’utilisation de la route, les vélos couchés sont soumis, comme tous les autres types de vélos, au code de la route ainsi qu’au code de la route français. L’utilisation d’un vélo couché ne nécessite pas d’autorisation ou d’assurance particulière.

En outre, les vélos doivent être équipés de manière à être sûrs pour la circulation. Cela signifie qu’ils doivent être équipés de deux freins indépendants, d’un catadioptre avant et d’un catadioptre arrière. En outre, une sonnette à son clair et des réflecteurs sur les roues font également partie de l’équipement de sécurité routière. Si un vélo couché n’est pas sûr pour la circulation, des amendes peuvent être infligées.

La protection contre les intempéries peut constituer un inconvénient pour les variantes non carénées. En position de conduite, le corps est touché sur toute sa longueur aussi bien par le vent que par la pluie et la neige. Le montage supplémentaire d’une protection frontale transparente et de capes de pluie spéciales permet d’obtenir une bonne protection contre la pluie. Outre l’ajout d’une protection contre la pluie, de nombreux vélos couchés peuvent également être équipés de boîtes de transport et de sacoches à vélo.

Le rangement d’un vélo couché peut s’avérer difficile en raison de ses dimensions, et son transport dans certains types de trains peut également poser problème.

Quels sont les différents types ?

Les vélos couchés modernes sont souvent appelés vélos courts. Ici, l’écartement des roues est plus faible que sur les anciens modèles de vélos couchés longs, ce qui les rend plus maniables et adaptés à la vie quotidienne comme aux voyages. Ce type de vélo couché est actuellement le plus répandu.

Les types de vélos couchés suivants sont encore produits aujourd’hui :

  1. les coureurs courts avec un faible écartement des roues
    • les variantes à roues basses sont équipées pour une utilisation sportive
    • les vélos articulés sont dirigés par transfert de poids
  2. les vélos longs avec un long écart entre les roues
    • roues-fauteuils avec position assise haute
  3. tricycle couché : existe aussi en variante avec deux roues avant
    • Vélomobile est une forme spéciale, entièrement carrossée
  4. tandem couché est conçu pour deux conducteurs, existe avec deux ou trois roues
  5. les roues à rames sont actionnées à la force des bras
  6. Vélo couché sur le ventre où le conducteur est couché sur le ventre, ici la vue d’ensemble est souvent limitée

Cas particulier des vélos couchés : le vélomobile

Le vélomobile est un tricycle couché qui est entièrement caréné et souvent utilisé à des fins sportives. Les vélomobiles sont fabriqués en construction légère et sont parfois assistés par un moteur électrique. Cette variante du vélo couché possède généralement deux roues avant et une roue arrière. La direction est appelée direction blindée.

Certains vélomobiles sont entièrement carénés, mais peuvent également être conduits sans carénage. Sur d’autres vélomobiles, le coffrage fait partie de la construction et ne peut pas être retiré. Selon le type de construction, le vélomobile peut être entièrement fermé ou semi-ouvert. L’aération du véhicule est assurée par le vent.

En raison de son carénage et de la protection contre les intempéries qui en résulte, le vélomobile est également appelé « vélo toutes saisons ». Ces vélos couchés offrent également un espace de rangement pour les bagages ou les achats, ce qui permet d’utiliser un vélomobile au quotidien.

Articles connexes

Commentaires

Partager l'article

Derniers Articles